Les Sales Coiffeuses


En octobre 2015, un trio de copines féministes ouvre un squat à Anderlecht, un quartier périphérique de Bruxelles. Au rez-de-chaussée de cette petite maison inoccupée depuis 10 ans, elles trouvent un ancien salon de coiffure, avec tout le matériel rétro de l’époque laissé à l’abandon. Cette découverte les amène à organiser dans ce lieu une « permanence coiffure » à prix libre, un dimanche par mois pendant près de 2 ans. Durant ces salons de coiffure, des gens du quartier, des punks, des personnes queer, des personnes sans-papier, des militant.e .s, des enfants, se rencontrent autour d’une permanente, d’une décoloration ou d’une coupe non-conformiste. La Sale Coiff est aussi le lieu d’habitation en « mixité choisie femmes »des squatteuses, et un lieu d’accueil pour les femmes et personnes trans qui souhaitent, un temps, se retrouver dans un espace sécurisant.

Follow

Get the latest posts delivered to your mailbox: